Il est 5 heures...

Publié le par cattleya

london-bus.jpgLorsqu'au début de l'année scolaire on nous a annoncé que les 4ème partiraient à Brighton en Angleterre au mois d'Avril, on a trouvé ça formidable ! Ce matin, quand le réveil a sonné à 4 heures, on a trouvé ça un peu, comment dire... TÔT ! Le temps de sauter dans nos vêtements, de jeter un oeil sur la check-list (carte d'identité, pique-nique, Ipod, appareil photo... valise) de préparer un thé, de boire un café et hop, à 4h25 on a sauté tous les 3 (papa-maman-fiston) dans ma Clio : direction le collège. Arrivée à 4h35 sur le parking (heureusement, ce n'est pas loin). Le bus est là (plutôt bon signe). Pas mal de silhouettes sur le parking sombre. On reconnaît quelques visages. On se dit bonjour brièvement. Les collégiens sont encore calmes, presque timides, un peu empotés avec leurs sacs à dos plus gros qu'eux et leurs valises. Les profs s'affairent et nous, les parents, on espère que ça ne durera pas trop longtemps, un peu échaudés par un départ au ski très matinal lui aussi et un peu délayé dans le temps il y a de ça 2 ans ! 4h40, les soutes du car s'ouvrent, les "djeuns" y déposent leurs bagages. 4h45 : début de l'appel. Il en manque un qui arrive à 4h50 (il était temps). A peine le temps de se dire au revoir (de toutes façons, c'est la honte d'embrasser ses parents devant ses potes). Embarquement dans le car à l'intérieur duquel, l'ambiance monte. Derrière les vitres, on les voit s'installer, rigoler, discuter. Ca y est, ils sont entre eux, ils sont dans leur univers, joyeux, heureux, excités comme des puces, sautant, gesticulant. Chaque parent reste à proximité du car, en général pas très loin de la fenêtre où s'est installé son ado. Nous ne faisons pas exception à la règle. On attend le départ avec les parents des copains, on parle un peu résultats scolaires, en ne quittant pas des yeux notre enfant et en nous demandant s'il se rappelle encore qu'on est là, sur le parking, ou s'il nous a déjà zappé !??? Les pronostics vont bon train : fera au revoir ou pas ? 5h06, le car sursaute, le moteur ronfle, Ben tourne la tête vers la fenêtre et, radieux, nous fait signe de la main (Ah ! Il est bien ce petit quand même) ! Le car s'éloigne dans la nuit, les petits groupes se dispersent et on rejoint nos voitures en se disant au revoir et à samedi matin (7h30, ce coup là...) pour la récupération de nos petites choses. On refait le trajet dans l'autre sens. On arrive à la maison, les oiseaux commencent à gazouiller, les lilas sentent divinement bons dans la rue, le jardin, la maison. Il fait doux. J'ai un peu la tête bizarre mais ça va aller. On se refait un thé, un café. Surtout ne pas se recoucher, ce serait pire après. Rester éveillée, occupée. La journée risque d'être un peu longue quand même. On verra bien. Aujourd'hui, c'est aussi le jour J pour les travaux. On a passé le week-end à vider les 2 pièces "à  merdier" qui devraient au fil des semaines se métamorphoser en cuisine, entrée, placard. En attendant, c'est un peu le chantier... C'est mon chéri qui va devoir gérer tout ça car moi je ne serai pas là. Un peu avant 8 heures, je décolle moi aussi. Je ne vous ai d'ailleurs toujours pas dit pour où ni pourquoi... Allez ! Dans mon prochain article, promis, je vous expliquerai...

Publié dans chroniques

Commenter cet article

Mac 18/04/2007 09:01

Pas d'inquiètude! L'Angleterre est vraimment un pays super et Brighton est une ville où on peut vraimment bien s'amuser ! :)

Mickael 16/04/2007 18:45

Il va manquer ce ben, enfin les voyages scolaires c'est toujours trop bien dabord, il va seclater and surtout he is going to speak english. Moi je trouve pa cela infernal l'attente.LOL

Domi 16/04/2007 17:19

le suspens est infernal !!!!!!!!!!