Ya des jours...

Publié le par cattleya

travaux-cuisine-1.jpg
... où tout commence mal, où tout va de travers, où vous n'osez plus rien tenter de peur qu'une autre catastrophe vous tombe sur la tête, où vous faîtes profil bas en attendant que l'orage ou la poisse s'éloigne et puis, heureusement, ya aussi des jours où... la vie vous sourit !!! Vous vous réveillez le matin spontanément, détendue, reposée. Vous jetez un oeil par la fenêtre : le ciel est tout bleu, pas un nuage. Vous allez dans la salle de bain, vous vous regardez dans le miroir et, vous ne vous trouvez pas trop mal pour une fois, presque jolie. Vous savez comment vous habiller, vous êtes prête à l'heure, les enfants sont de bon poil, vous n'êtes pas en retard à l'école... Vous prenez  la route et ça roule nickel. Pas de camions, pas de voitures qui se traînent, obligeant toutes les autres à rouler au pas ou à tenter des dépassements un peu aléatoires ! Vous commencez à vous réjouir, à prendre confiance, à vous dire que c'est peut-être bien une bonne journée qui s'annonce ! Arrivée au bureau, ça continue, tout se goupille bien. Vous faîtes face avec calme et professionnalisme aux imprévus, vous anticipez les problèmes,  vous menez votre barque avec aisance et détermination. Vous vous sentez bien, heureuse, sûre de vous et vous croisez les doigts pour que ça dure encore un peu parce que, wahou, c'est rudement bon ! Et là, cerise sur le gâteau, en fin de matinée, le téléphone sonne et on vous propose du boulot pour la rentrée !!! Et pas n'importe quel boulot : LE boulot dont vous rêviez en arrivant dans la Sarthe ! Votre tout premier cv, votre toute première lettre de très grande motivation écrite avec le coeur et avec soin, c'est à cette personne que vous les aviez adressés et soudain, là, au téléphone, tout naturellement, on me dit qu'on a  besoin de moi pour quelques mois et peut-être pour d'avantage ! Aaaaaaahhhhhhhhhh ! Je ne peux m'empêcher de crier de joie en raccrochant le téléphone et de confier l'objet de ma gaieté autour de moi ! J'ai la tête ailleurs, toute remplie de bonheur. Merci ma bonne étoile, merci du fond du coeur ! 
Et puis, de retour à la maison, un peu sur un petit nuage, il y avait dans la boîte aux lettres le bon pour accord de ma petite mairie qui me commande la réalisation du blason de la commune, en mosaïque ! Et puis, le menuisier était enfin passé pour poser les vitres des portes et fenêtres de notre future cuisine et c'est drôlement joli ! Bref, une bien bonne journée ! Alors, je vais peut-être bien continuer de rêver encore un peu. Des rêves accessibles bien sûr, des rêves à ma portée. Parce que, c'est vachement agréable les bonnes journées !!!

Publié dans chroniques

Commenter cet article