Ca déménage !

Publié le par cattleya

cuisine-copie-1.jpgSamedi dernier, sur les coups de 17 ou 18 heures (je ne me souviens plus vraiment), j'ai été prise d'une envie folle et irrésistible : une envie de déménager ! Non pas de changer de maison mais tout au contraire, d’occuper les lieux et de m’approprier ce nouvel espace : la CuiSiNe ! Ce n'était pas la bonne heure (un peu tard quand même), sans doute pas tout à fait le bon moment (y a encore des p’tits trucs à finir évidemment) mais qu'importe, je n'y tenais plus, j'avais de l'énergie à revendre, une motivation et une impatience démesurées, ça me gratouillait, ça me chatouillait, ça me démangeait : j’avais envie de m’y coller, je sentais qu’il était temps ! J'en ai donc parlé à ma moitié qui avait bien remarqué que je tournais en rond, que je ruminais. On a un peu tergiversé-hésité, pesant le contre puis le pour et, rapidement, le pour l’a emporté, le feu vert a été donné : "Ready set go !!!!" Alors, les allers et venues, les allers et retours ont commencé. Tiroirs après tiroirs, placards après placards, la nouvelle cuisine prenait vie tandis que l'autre agonisait ! Waouh, plein de place pour ranger ! Waouh, des tiroirs pratiques qui glissent et coulissent tout en grand et silencieusement ! Waouh, c'est beau, chouette, pratique et intelligent ! Tout ce qu'on avait dispersé dans la maison - travaux obligent - se retrouvait enfin réuni dans cette jolie pièce lumineuse, chaleureuse, accueillante ! Que du bonheur comme dirait l'autre ! Bon, évidemment, en démarrant mon déménagement en fin de journée, ça faisait quand même un peu juste pour tout chambouler en une petite soirée. Et puis il fallait aussi penser au dîner et concocter, malgré l’effervescence ambiante, un semblant de souper ! Et là, c'était assez étrange parce qu’on était tous complètement paumé, naviguant d’un espace à l’autre à la recherche tantôt d’un couteau ou d’une bouteille d’eau, tantôt d’une casserole ou d’un tablier, encore guidés par nos vieux réflexes, des habitudes bien ancrées ! Le soir venu, c'était à la fois divinement bon de commencer à s’installer mais aussi terriblement le chantier dans tout le rez de chaussée et j’étais, je dois l’avouer, quand même un peu déstabilisée par ce nouveau lieu, ces nouvelles habitudes à prendre, cet espace à apprivoiserCamille quant à elle, s’y est vite plu et installée. Sentant l’agitation, elle a débarquée en soirée avec sa poussette et ses bébés. Trop mignonne, elle a étalé son petit bazar un peu partout dans la pièce fraîchement inaugurée et, s’y sentant bien, rassurée, entourée, elle s’est mise à jouer tandis que le repas mijotait. Le lendemain matin, à peine réveillée, elle y est retournée en pyjama, peignoir et chaussons, radieuse et rose de la tête aux pieds. Avec ses feutres et ses feuilles de papier, juchée sur un haut tabouret, elle s'y est installée confortablement pour prendre son petit déjeuner et elle a commencé à dessiner : un papa, une maman, des enfants, des princes et des princesses. Son p’tit univers quoi. Elle m'a confié que son truc préféré, c'est le placard d'angle qui tourne et où sont rangés les gAteAuX, bien à sa portée. Plus besoin d'escalader, de prendre des risques pour les attraper. Il semblerait donc que la nouvelle CuiSiNe soit validée, adoptée et qu'elle plaise aux petits, aux moyens et aux grands et ça, ça met carrément du baume dans le coeur des parents !

Commenter cet article