Aux marches du palais...

Publié le par stéphanie Fournier

Eh non, nous ne sommes pas encore partis (pas avant la fin de la semaine) alors, en attendant, si on remontait un peu le temps... J'aime bien l'idée de prendre soin de ma maison, la bichonner, la personnaliser pour m'y sentir bien. M'y sentir chez moi. Home, sweet home, telle est ma devise. Il ne s'agit évidemment pas de la transformer en maison "picassiette", dans le genre ça (ci-contre, intérieur de la maison "picassiette" à Chartres). C'est de l'art, certes, et quel art ! Mais avouons qu'au quotidien c'est un peu... indigeste !
Dans la vie, tout est une question d'harmonie, d'équilibre. La mosaïque peut habiller, transformer, magnifier beaucoup de choses mais il faut savoir doser. Utilisée par petites touches, elle est discrète, délicate, surprenante, originale. J'aime l'idée d'apporter à ma maison un peu de mon humble savoir-faire, sans excès mais par petites touches de-ci, de-là. Parce que j'ai envie que cet endroit où je vis me ressemble. Ma première contribution "mosaïque" à notre maison a été l'habillage de contre-marches. Celles qui vont du bureau vers notre chambre. Le carrelage d'origine avait été abimé lorsque nous avons retiré un meuble qui reposait sur ces marches. Nous avons découvert - trop tard - que les parois verticales dudit meuble avaient été scellées dans le sol par les anciens propriétaires... Un vrai carnage !!!
Grâce à une association parquet-mosaique, ces marches et contre-marches ont retrouvé un peu d'allure, d'élégance, d'unité. Une liaison douce entre deux pièces, discrètement personnalisée...

Publié dans mosaïques

Commenter cet article

bernard 14/02/2007 13:08

Ouais Ouais, faudrait pas trop oublier le boulot du Menuisier en Chef non plus !